Mlle Corbeau

12 mai 2014

#01 Soie - A. Baricco

- Mon seigneur bien-aimé Dit-elle
- n'aie pas peur, ne bouge pas, garde le silence, personne ne nous verra. [Chapitre 58]

 

Soie-Baricco-Dautremer-01

 

[Résumé] Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour entreprend quatre expéditions au Japon pour acheter des œufs sains. Entre les monts du Vivarais et le Japon, c'est le choc de deux mondes, une histoire d'amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables. Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d'une voix, la sacralisation d'un tissu magnifique et sensuel, et la lenteur, la lenteur des saisons et du temps immuable.

 

Soie est tout simplement l'une de mes plus belles lectures, une lecture dont je prends toujours un mâlin plaisir à relire et encore à rererelire. Je ne peux pas dire combien de fois que je l'ai lu, mais je peux vous dire comment j'aime ce petit roman qui semble fort simple. Il a tout d'abord la description des paysages, que cela soit du Japon ou du Japon. Puis... il a toute cette amour, et cette culpabilité que vit Hervé Joncour avec son fort désir de voir ses yeux rond de cette mystérieuse japonnaise. Ce petit roman, est MON roman de voyage, MON roman pour me remonter le moral, avec MON passage préféré, qui commence dès le chapitre 58 et qui fait tout le chapitre 59. Ce passage, MON passage est crue et écrit avec une telle beauté... une belle réalité. Ce roman nous fait aimer tous les personnages, malgré le fait qu'il est vraiment court, il m'a donné l'envie de lire tous les autres Baricco. Ma critique n'a pas de sens, mais je peux simplement vous dire que j'aime, j'adhère ce roman. Il a cette magie qui rend un livre fabuleux. Je l'aime tout simplement.

Posté par MlleCorbeau à 03:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Into-the-Wild-1

Karina - Québécoise - 22 ans - Bouquineuse

 

Posté par MlleCorbeau à 03:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :